• Mannyok, le groupe rodriguais et sa conquête africaine
  • Laurent Combalbert : À la découverte de... ADN Kids
  • National Sports Award 2019 : des étoiles brillantes
  • Bruno Mikale, un coach aux fourneaux
  • Le meurtrier de son fils libéré un jour après sa condamnation | Sunita Darga : «Nous demandons au DPP de faire appel»
  • Love Aaj Kal 2 : Sur les pas du père
  • Amar Moonesamy, 17 ans, meurt d’une «overdose» de drogue synthétique | Veena, sa mère : «Nous voulons des réponses pour faire notre deuil»
  • Coronavirus : Le message d’espoir du Dr Sumayyah Hosany en Chine
  • Chelsea vs Man Utd : Lampard vs Solksjaer, opposition de styles
  • Terry, 13 ans, atteint d’une maladie cardiaque | Annabelle, sa maman : «Aidez notre fils à avoir un nouveau cœur»

Fifa 20 : une suite qui fait suite

Cela fait plusieurs jours que l'emblématique franchise de jeux de foot propose son dernier volet, jouable sur PC, Xbox One, PS4 et Switch, dans une version beaucoup plus discutable. Sans vraiment innover, il y a ici assez de matière et de nouveautés sympathiques pour combler les fans.
 

Du contenu !

 

Il y aura de quoi faire. Tout d’abord en solo, avec le mode Carrière plus abouti (toujours avec du coaching, de la création et des échanges de joueurs) mais aussi le mode Volta (voir plus bas) – pas d’Alex Hunter par contre –, avec les ligues et championnats (sans oublier l’ajout de la ligue roumaine), et pas moins de 16 formations féminines. Sans compter des customisations de joueurs à n'en plus finir, que ce soit pour le mode Volta ou dans les modes plus classiques.

 

Cerise sur le gâteau, de nouvelles règles se veulent encore plus fun dans le mode Kick Off. Avec l’option King of the Hill, vous devrez défendre votre ballon dans un espace précis sur le terrain, pour augmenter le nombre de points à chaque but marqué. Il y a aussi l’option Mystery Ball qui vous boost de plusieurs façons à chaque fois que le ballon sort du terrain.

 

Ah, par contre, les plus pointilleux noteront que le club de la Juventus de Turin n'est pas présent dans Fifa 20 ! Bon, comme pour la précédente version, il y a de quoi passer énormément de temps dessus.

 

Mode Volta.

 

La plus grosse nouveauté de cette version 2020 est l’ajout du mode Volta, considéré comme le successeur de Fifa Street, qui met donc en avant du foot en salle et dans la rue. On nous apprend très vite les bases, avec un mode Carrière pas super mémorable mais tout de même assez clair. C'est surtout pendant les matchs (3v3, 4v4 ou 5v5) que le tout est intéressant, avec pas mal de choses à débloquer par des actions ou des victoires, ce qui rappelle le looting propre à des jeux d'autres genres. Une nouveauté intéressante qui, sans être parfaite, allonge grandement la durée de vie du titre de façon agréable, avec l’impression d’avoir au final deux jeux en un ! 

 

Gameplay plus réaliste mais…

 

Pour revenir aux stades, il y a bien sûr des nouveautés, comme un moteur physique plus réaliste (notamment avec le ballon), des dribbles plus difficiles à mettre en place dû à une intelligence artificielle qui mise beaucoup sur la défense, avec toujours un rythme soutenu. Difficile d'énumérer tous les petits plus du gameplay mais les inconditionnels de la franchise y verront des petites améliorations.

 

Attention à la version Switch.

 

Hélas, les possesseurs de la dernière console de Nintendo sont vraiment délaissés avec une version Switch qui tiendrait presque de l'arnaque : on a droit à une version presque «patchée» de Fifa 19 ! Seules nouveautés : le championnat roumain, pas de Juventus et des transferts de joueurs pour coller aux débuts des saisons.

 

En d'autres termes : achat à éviter, achetez plutôt Fifa 19, puisque c'est quasiment la même chose, en moins cher en plus !