• Opposition : Un nouveau rôle pour de nouveaux défis
  • Ekaterina Shchukina ou quand le sport redonne un sens à la vie
  • Escrime : Satya Gunput en route pour Tokyo
  • La vie de fashionisto d'Emmanuel
  • En attendant le phénomène DJ Snake
  • Tavish Ausman plaide non coupable du meurtre de Yeshna et Reshma Rughoobin | Les proches des victimes racontent leur insurmontable souffrance
  • Elections 2019: vieux routiers, ils remettent ça !
  • Lisa Ducasse : Zazie, L’Olympia et moi
  • KyodoKyokushin Polish Cup : Du bronze pour Answaar Carmally
  • Turbanish by Kensley Suddoo : Oriental fashion touch

Anoucheka Gangabissoon : les livres qui me parlent

Amatrice de beauté, de poésie, d’évasion et d’émotions. L’écrivaine Anoucheka Gangabissoon vient de publier un recueil de poésie intitulé Mirrors of my heart, quelques années après son recueil de nouvelles, tendance fantastique, Tales from this world and other ones. Elle nous parle de plusieurs livres qui l’inspirent dans son écriture.

 

100 poems of Kabir – traduction anglaise par Rabindranath Tagore

 

«J’ai découvert qu’une partie de ma famille suivait Kabir. J’étais curieuse de découvrir les poèmes et chansons de ce gourou, et je suis tout de suite tombée sous le charme.»

 

The Upanhishads de Swami Nikhilananda

 

«J’ai découvert la mythologie hindoue vers l’âge de 16/17 ans, quand j’ai étudié l’hindouisme au collège. Je me considérais comme athée. Mais cette lecture m’a beaucoup aidée dans mon éveil spirituel.»

 

The Alchemist de Paulo Coehlo

 

«J’aime la simplicité du langage de ce livre et la façon dont l’auteur nous aide à comprendre comment la nature s’adresse à nous.» 

 

Ka de Robert Calasso

 

«Offert par mon oncle, ce livre parle encore de mythologie hindoue, de choses que nous avons pris pour acquis sans nous poser de questions. Je conseille ce livre au monde entier.»

 

Le journal d’Anne Frank

 

«Comme Anne, je garde un journal. Je veux bien écrire une autobiographie un jour, pour inspirer les gens, leur donner de l’espoir. En écrivant ce journal, en nous disant d’être reconnaissant envers ce que la vie nous offre, Anne Frank est devenue immortelle.»