• Kaz’alala : enn mari lakaz sa !
  • Hippisme 21e journée | Wall Tag comme Cool At Heart
  • La vie de fashionista d'Amy
  • Centre des Dames Mourides : Le théâtre ou l’art de l’apprentissage
  • Anoucheka Gangabissoon : les livres qui me parlent
  • Krsna Bacha : L’appel de l’océan
  • Cosafa Women’s Championship : Sale temps pour le Lady Club M
  • Mystic Creations : Karishma, fabricante de bonheur
  • Les rendez-vous du pape François avec les Mauriciens
  • Piton/Rivière-du-Rempart : Sur le rythme d’une non-campagne

Aurélie Paul, la voix de VIBE

Et la grande gagnante est… Aurélie Paul ! Le vendredi 12 juillet, la jeune chanteuse est sortie en tête de lice de l’émission VIBE Moris 2019, produite et conçue par le Groupe MCB avec la chanson Oceans de Christafari. Sourire aux lèvres et personnalité pétillante, elle est encore sur son petit nuage de bonheur quand nous la rencontrons pour qu’elle nous raconte comment elle a vécu cette fabuleuse aventure…

Mon aventure : «La fin de l’aventure VIBE est pour moi le début de beaucoup d’autres choses. C’est une très belle fin. Il n’y a pas mieux que ça. Ça a été une expérience vraiment enrichissante. J’ai beaucoup appris sur le plan personnel mais aussi artistiquement. Je ne me suis pas mis la pression pendant le concours. J’ai décidé de tout donner et d’avancer. Je dédie cette victoire à Dieu, puis à ma famille, mon mari, mes amis qui n’ont jamais douté de moi alors que moi je doutais.»

 

Moi avant et après VIBE : «Je suis une personne très extravertie mais je manquais de confiance en moi. J’ai toujours suivi le flow et j’attendais qu’on me dise ce que je devais faire ou ce qu’on attendait de moi. VIBE m’a permis de gagner en estime de soi. J’ai aujourd’hui beaucoup plus de confiance en moi et je pense que ça s’est aussi ressenti vocalement. Cette émission a vraiment été un défi pour moi.»

 

La musique et moi : «Ma maman m’a toujours dit que petite je ne sortais pas des toilettes si je n’avais pas fini de chanter complètement une chanson. Je chantais tout le temps. J’ai un grand frère et une grande sœur et je suis un peu la drama queen de la famille. Je suis toujours là à faire rire, à faire mon show. Tout cela m’a fait comprendre que je suis faite pour la scène.»

 

Mon univers musical : «Je dirais que je suis polyvalente, multifacette. Lors de mes passages à VIBE, j’ai montré trois styles différents. Je suis une personne très ouverte. J’aime tous les styles de musique. Certes, je suis plus RnB, soul, pop, blues… Mais, j’aime tout essayer.»

 

2019, mon année : «On a fini les enregistrements de VIBE à la fin du mois d’avril et je me suis mariée le 3 mai. Je me rappelle que quand j’ai été sélectionnée, j’ai été voir Linzy pour lui demander si on enregistrait le 3 mai parce que c’était le jour où je me mariais (rires). Ensuite, tout s’est enchaîné et s’est bien passé.»

 

L’expérience The VOICE : «Je vais tout donner.Certes, en me lançant dans le casting de The Voice France, je m’attaque à un autre niveau. Le nombre de gens qui tentent cette expérience équivaut à une plus grande pression. J’y vais avec un peu d’appréhension mais je reste positive. Je sais qu’en France, les casteurs cherchent un timbre de voix. Ce qu’ils avaient trouvé d’ailleurs avec Virginie. Pour ma part, je réalise que je me distingue par ma présence scénique. Est-ce que cela va faire la différence ? Je ne sais pas…»

 

L’après-VIBE : «Je vais saisir les opportunités. Je vais rester open aux propositions…»

 


 

Bio express

 

À 26 ans, Aurélie est commerciale pour une compagnie privée qui gère un site en ligne. Elle est mariée à Yannick et habite Roches-Brunes. Ses passions sont le chant, la danse et le théâtre. Elle a commencé à chanter à l’église et elle évolue au sein du groupe Kenosis. Elle chante également avec le groupe Daysorder pour des publicités et des événements dans des pubs et autres. Elle a participé à des comédies musicales comme Mamma Mia (dans le rôle de Sophie, l’actrice principale), Zozef ek so palto larkansiel, Godspel et aussi à l’opéra La Traviata.

 


 

Alain Law Min, Chief Executive – MCB Ltd : Pour la troisième édition, j’invite tous ceux âgés de 16 ans et plus à s’inscrire, quelle que soit la langue dans laquelle ils souhaitent s’exprimer.»