• Mannyok, le groupe rodriguais et sa conquête africaine
  • Laurent Combalbert : À la découverte de... ADN Kids
  • National Sports Award 2019 : des étoiles brillantes
  • Bruno Mikale, un coach aux fourneaux
  • Le meurtrier de son fils libéré un jour après sa condamnation | Sunita Darga : «Nous demandons au DPP de faire appel»
  • Love Aaj Kal 2 : Sur les pas du père
  • Amar Moonesamy, 17 ans, meurt d’une «overdose» de drogue synthétique | Veena, sa mère : «Nous voulons des réponses pour faire notre deuil»
  • Coronavirus : Le message d’espoir du Dr Sumayyah Hosany en Chine
  • Chelsea vs Man Utd : Lampard vs Solksjaer, opposition de styles
  • Terry, 13 ans, atteint d’une maladie cardiaque | Annabelle, sa maman : «Aidez notre fils à avoir un nouveau cœur»

Enn «Zoli» zistwar

Madii Madii et JSB Morning, deux jeunes qui s’imposent en cette fin d’année avec leur tube.

De l’amitié, une petite inspiration, de la mélodie et voilà le tube du moment qu’on entend très souvent sur les ondes des radios. JSB Morning, le jeune homme derrière ce morceau – en collaboration avec Madii Madii –, nous raconte l’histoire autour de Zoli. 

Vremem li zoli, dit-il. En tout cas, sa vie est bien zoli en ce moment ! JSB Morning, de son vrai nom Jeff Steeve Bonne, surfe sur le succès avec son ami Madyson Jean, alias Madii Madii, avec la chanson Zoli, séga romantique qu’on n’arrête pas d’entendre en ce moment. Mais comment est né ce tube qui cartonne et comment le duo gère-t-il ce succès ? Réponses.

 

«Je l’avoue, on ne sait plus trop où donner de la tête depuis la sortie du clip et la diffusion de Zoli sur les ondes. On est sollicités partout pour des soirées, privées ou publiques. Un bon contact et ami nous a même invités à La Réunion car il semble que le succès est au rendez-vous là-bas aussi. Et je ne vous dis pas à quel point on est sollicités pour des showcases lors des fêtes de fin d’année», lance JSB Morning, qui a déjà sorti deux albums dans le passé, Inna Di Club (2017) et Baby Love (2016), en attendant son prochain disque, La vie Labyrinthe, qu’il va sortir bientôt si tout se passe bien, surtout qu’il est sur une bonne lancée.

 

L’histoire de Zoli, nous raconte-t-il, a débuté sous la douche. «C’est drôle quand j’y pense, parfois des mélodies arrivent dans votre tête comme ça. Celle de Zoli est venue alors que je prenais ma douche. Je suis sorti tout de suite, je me suis vite essuyé et je l’ai enregistrée très rapidement pour ne pas l’oublier.» Peu de temps après, le jeune homme de 24 ans, beatmaker et vidéaste ayant notamment bossé sur des morceaux avec Big Frankii, El Passi et Jah Mike, met un post sur Facebook pour demander à ses followers avec qui ils voudraient qu’il bosse pour un nouveau morceau.

 

«En même temps, Madii Madii faisait son bout de chemin, commençait à se faire connaître, il a même joué aux côtés de Désiré François lors de son grand concert. On se connaissait un peu, on s’était rencontrés lors d’un concert. On s’est bien entendus et c’était sympa de bosser ensemble. Moi, c’est plus les beats, lui connaît plus la musique, la guitare et tout.»

 

Ils bouclent l’enregistrement studio en 90 minutes début octobre, car JSB Morning a des vidéos à terminer. Ensuite, le clip est mis en ligne le 11 octobre. Et à peu près au même moment, le tube inonde les ondes des radios. Zoli devient le tube du moment. 

 

Guettez donc les pages Facebook des deux artistes car ils seront souvent en live en cette fin d’année. Quoi de mieux pour apprécier ce fameux Zoli et ceux qui sont derrière ce tube ?