• Mannyok, le groupe rodriguais et sa conquête africaine
  • Laurent Combalbert : À la découverte de... ADN Kids
  • National Sports Award 2019 : des étoiles brillantes
  • Bruno Mikale, un coach aux fourneaux
  • Le meurtrier de son fils libéré un jour après sa condamnation | Sunita Darga : «Nous demandons au DPP de faire appel»
  • Love Aaj Kal 2 : Sur les pas du père
  • Amar Moonesamy, 17 ans, meurt d’une «overdose» de drogue synthétique | Veena, sa mère : «Nous voulons des réponses pour faire notre deuil»
  • Coronavirus : Le message d’espoir du Dr Sumayyah Hosany en Chine
  • Chelsea vs Man Utd : Lampard vs Solksjaer, opposition de styles
  • Terry, 13 ans, atteint d’une maladie cardiaque | Annabelle, sa maman : «Aidez notre fils à avoir un nouveau cœur»

Le monde coloré de Gracy Beegun

Et voici qu’elle nous sort un paysage, un animal, un univers. Bienvenue dans le monde coloré de Gracy Beegun, 26 ans, jeune talent qui aime les peintures acryliques. Actuellement en pleine préparation d’une exposition solo, elle nous propose tout de même de découvrir son monde lors d’une petite exposition avec plusieurs autres artistes en ce moment à La City de Trianon.

 

C’est un accident – une chute dans l’escalier – en 2018 qui poussera la jeune femme à aller plus loin dans l’art. «Après mon accident, j’ai suivi une thérapie avec l’ostéopathe David Camus qui m’a suggéré de trouver un moyen pour m’exprimer et me détendre. J’ai découvert que la peinture et l’art, auxquels je n’avais pas touché depuis un bon moment, me permettaient effectivement d’être plus détendue», raconte l’artiste.

 

En plus, les premiers à voir les œuvres de Gracy Beegun ont été les patients de l’ostéopathe en question qui a eu la bonne idée d’exposer ses tableaux dans son cabinet. Motivée par ce fait, la jeune femme a voulu aller plus loin, d’autant que des amis lui ont passé des commandes. La suite, vous la connaissez. Pour entrer en contact avec l’artiste, vous pouvez visiter sa page Instagram et Facebook, sous le nom de Shades of grace art.