• Opposition : Un nouveau rôle pour de nouveaux défis
  • Ekaterina Shchukina ou quand le sport redonne un sens à la vie
  • Escrime : Satya Gunput en route pour Tokyo
  • La vie de fashionisto d'Emmanuel
  • En attendant le phénomène DJ Snake
  • Tavish Ausman plaide non coupable du meurtre de Yeshna et Reshma Rughoobin | Les proches des victimes racontent leur insurmontable souffrance
  • Elections 2019: vieux routiers, ils remettent ça !
  • Lisa Ducasse : Zazie, L’Olympia et moi
  • KyodoKyokushin Polish Cup : Du bronze pour Answaar Carmally
  • Turbanish by Kensley Suddoo : Oriental fashion touch

Roy Dance Studio : belle parenthèse américaine

L’Américain a bien apprécié son boulot avec l’équipe de Roy.

Une ouverture vers le monde et les dernières tendances pour les danseurs. Le Roy Dance Studio, école de danse et de création dansante, toujours porté par l’énergique Gaurab Kumar Roy, a accueilli, du 1er au 16 juillet, le danseur américain Fred Darsow. Ce dernier, qui n’est autre que l’ancien mentor de Roy, est un prof passionné qui vient de l’Université du Texas et qui a sa compagnie de danse qui porte son nom. Entre des spectacles, aux états-Unis et au Portugal notamment, il vient nous partager son expérience avec, à la clé, la présentation d’un éventuel spectacle par le studio plus tard dans l’année.

 

Fred Darsow a choisi quatre danseurs, du plus novice au plus expérimenté, pour les familiariser à pas mal de nouveaux concepts : danser en prenant en compte l’espace que proposent des caméras mobiles et immobiles, la place des corps et le développement de chorégraphies en considérant l’outil vidéo, entre autres trouvailles américaines.

 

Les quatre danseurs sont : Prakash Neerunjun, Vandana Ramasawmy, Nilesh Kallychurn et Vanessa Yan Sheng Chung Russeeawon. «C’est une expérience enrichissante où nous avons été appelés à dépasser nos limites et à bien apprendre sur nous-mêmes», disent-ils. Leur mentor semble lui aussi très satisfait de ces quelques jours passés avec ces danseurs qu’il qualifie de «very hard working people» : «Je suis venu comme une mise à jour et c’est instructif pour moi-même de comprendre ce que fait le studio et aussi de leur apprendre de nouveaux concepts. Ce qui peut les amener à aller encore plus loin dans leurs vies de danseurs et peut-être même dans leur lifestyle tout court.»

 

Les choses devraient donc bien avancer pour la bande à Roy, et on attend de voir ce que toute l’équipe nous proposera pour ses prochains shows.