• Jeux Olympiques 2024 : préparer les potentiels médaillés dès maintenant
  • Dr Boyzini : retour vers le passé avec «Sold Out» et son tube «Salmi»
  • Hanshini Appanah, coup d’Foodwini
  • Agressé au cutter à l’école : Un ado de 14 ans se retrouve avec 20 points de suture
  • La visite papale à Maurice dans la presse internationale | Quand le monde médiatique parle du modèle de «fraternité» de notre île
  • Des jeunes lui offrent un T-shirt aux couleurs de San Lorenzo : Zoom sur l’équipe de foot préférée du souverain pontife
  • Le pape a dit…
  • Inspecteur Ricardo Hurrhungee : «C’est un honneur d’avoir veillé à la sécurité du pape»
  • Doris David : Ma belle histoire d’amour racontée au saint-père
  • Le temps d’une petite rencontre entre chefs d’États

Soondress Cadervaloo, raconte-nous notre Histoire

L’auteur et sa famille (sa fille Pallavi et son épouse Sanjana) avec Eric Guimbeau.

Il voit le monde défiler. Surtout, nos 50 ans en tant que pays indépendant. C’est ce que l’auteur a regroupé dans un livre, lancé le 26 juillet.

Bonne petite foule au restaurant Rêve d’R, à Petit-Raffray. On attend tous le lancement du livre 50, A prestigious must read reference book. Un livre plutôt volumineux et qui couvre nos 50 ans d’indépendance sous tous les aspects. Ici, des histoires politiques, là-bas, des images d’archives. Ah, une ravann ici et des moulins de canne à sucre là-bas. L’île Maurice d’avant, l’île Maurice qui a progressé, bref, toute l’île Maurice est dans cet ouvrage.

 

L’auteur, ancien journaliste de l’express pendant de nombreuses années, souligne que le chemin pour mener à la publication de ce livre a été «difficile et long» mais qu’il a eu du soutien : «Les services publics et privés ont été des bons partenaires dans mon entreprise. Si l’aide arrive quand elle est sollicitée, c’est une vraie bénédiction.» 

 

Soondress Cadervaloo pense aussi à la transmission : «Les enfants doivent comprendre comment les choses se déroulent ici, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.» Il résume l’Histoire mauricienne en quelques mots : «L’île Maurice aurait pu être l’un des pires endroits au monde mais nous l’avons tous transformées en un endroit où il fait bon vivre.» 

 

Le Chief Guest de la soirée, Eric Guimbeau (qui écrit aussi la préface du livre), Chief Executive Officer du Groupe St-Aubin, a fait un résumé exhaustif sur l’île Maurice d’aujourd’hui sur une note très positive pour notre avenir commun. Dans son allocution, il a évoqué un modèle financier futur «où il y a aura de la solidarité, de l’humanité et en même temps de la profitabilité». Aussi évoqué dans son discours, une seconde Chambre, un peu comme un sénat mauricien, où l’on discuterait de «solutions pertinentes politiques.»   

 

En 2003, Soondress Cadervaloo s’était déjà essayé à l’écriture avec L’Affaire Gorah Issac, Un Procès pour l’Histoire.

 

Le prix de lancement du livre est de Rs 2 900.