• Mannyok, le groupe rodriguais et sa conquête africaine
  • Laurent Combalbert : À la découverte de... ADN Kids
  • National Sports Award 2019 : des étoiles brillantes
  • Bruno Mikale, un coach aux fourneaux
  • Le meurtrier de son fils libéré un jour après sa condamnation | Sunita Darga : «Nous demandons au DPP de faire appel»
  • Love Aaj Kal 2 : Sur les pas du père
  • Amar Moonesamy, 17 ans, meurt d’une «overdose» de drogue synthétique | Veena, sa mère : «Nous voulons des réponses pour faire notre deuil»
  • Coronavirus : Le message d’espoir du Dr Sumayyah Hosany en Chine
  • Chelsea vs Man Utd : Lampard vs Solksjaer, opposition de styles
  • Terry, 13 ans, atteint d’une maladie cardiaque | Annabelle, sa maman : «Aidez notre fils à avoir un nouveau cœur»

Haltérophilie - Sponsoring du groupe ENL | Ketty Lent : «Un tournant dans ma vie»

La spécialiste des 71 kg n'en finit pas de nous impressionner.

L’haltérophile Ketty Lent a signé un partenariat avec le groupe ENL qui la soutiendra durant sa préparation sportive et l’accompagnera également sur le plan éducatif en vue de son développement personnel et professionnel.

Elle est aux anges. Depuis qu’elle a paraphé un accord de sponsoring avec le groupe ENL le 15 janvier, Ketty Lent est dans une autre dimension. L’haltérophile mauricienne voit en ce partenariat une chance invraisemblable pour l’avènement de sa carrière sportive et personnelle.

 

Avec le soutien de la firme privée, la jeune femme de 19 ans pourra mieux se concentrer sur sa carrière sportive. Mais ce partenariat ne s’arrête pas là, la sportive bénéficiera également d’un accompagnement académique en vue de l’après-carrière.

 

«C’est un grand moment dans ma vie. Je suis très contente d’être sponsorisée par le groupe ENL. Ce support marque un tournant dans ma vie. Les choses seront un peu plus faciles puisque je serai en mesure de mieux me concentrer sur mes entraînements et en même temps faire des études afin que je puisse prendre en main mon avenir après ma carrière sportive. J’ai arrêté mes études très tôt pour m’occuper de mes parents en raison de leur problème de santé. C’est une chance inouïe qui s’offre à moi et il faut bien la saisir», exprime Ketty Lent avec plein d’enthousiasme.

 

Athlète prometteuse dès ses débuts, en six ans de carrière, Ketty Lent ne cesse d’impressionner malgré son gabarit ‘slim’. Elle s’est révélée pour la première fois lors des Jeux de la Jeunesse du Commonwealth aux Iles Samoa en 2015 en remportant la médaille de bronze. L’année suivante elle fait mieux en ramenant l’argent aux Championnats du Commonwealth jeunes en Malaisie.

 

Depuis, elle cumule les breloques à chacune de ses sorties. Pas étonnant pour cette habitante de Pont-Blanc, puisque sa sœur aînée, Emmanuella, est une grande figure de l’haltérophilie mauricienne qui a toujours été une inspiration pour la jeune Ketty.

 

L’année dernière à Maurice, la spécialiste des 71 kg s’est offert trois médailles d’or aux Jeux des îles de l’océan Indien. Une belle revanche pour celle qui n’avait pas ramené de médaille aux Jeux de la Réunion en 2015. Elle n’avait que 14 ans à l’époque. Quelques semaines plus tard, elle ramenait trois breloques en bronze des Jeux africains au Maroc.

 

Ketty Lent est d’avis que ce partenariat avec ENL est le fruit du travail acharné et des sacrifices qu’elle a consentis durant sa carrière. «Je dois beaucoup à mon père Vivian Lent qui était un footballeur de renom à Maurice. Il m’a toujours poussé à fond dans a carrière et c’est l’esprit de sacrifice, de la persévérance et du travail que lui et ma sœur m’ont transmis qui m’a permis d’arriver là où je suis aujourd’hui», commente Ketty Lent.

 

Cette année, la leveuse de fonte vise de bons résultats aux Championnats d’Afrique qui se dérouleront du 13 au 20 avril à Maurice. Cette compétition étant qualificative pour les Jeux olympiques qui auront lieu au Japon du 24 juillet au 9 août, la jeune femme espère bien pouvoir obtenir les précieux points qui lui permettront d’avoir une chance de qualification pour Tokyo. En attendant, elle poursuit sa préparation avec la sélection nationale au Centre national d’haltérophilie à Vacoas.

 

Un partenariat de Rs 250 000

 

L’accord signé avec ENL est un montant global de Rs 250 000. Ce soutien comporte deux dimensions, à savoir la performance sportive et le développement personnel. La signature du contrat s’est déroulée en présence du directeur du Synergy Sports and Wellness Institute, Gérald Jetin, et du mentor de la jeune athlète, Dev Deerpaul, Sports Therapist au ministère de la Jeunesse et des Sports. Le groupe était représenté par Mario Radegonde, Head of CSR, et Shyama Soondur, Corporate Communications Manager.

 

Ketty Lent, qui souhaite exercer une profession proche du monde sportif pourra désormais rattraper son retard sur le plan éducatif. Avec le concours d’ENL Foundation, le groupe lui a préparé tout un plan étalé sur un an pour se remettre à l’apprentissage scolaire, et éventuellement professionnel. Ketty Lent bénéficiera d’une allocation mensuelle couvrant l’achat de protéines et autres nutriments nécessaires à sa préparation physique, les services de professionnels tels qu’un masseur, un nutritionniste et un kinésithérapeute pour optimiser sa forme, l’achat d’équipements et de l’argent de poche. L’haltérophile pourra suivre des cours en Lifeskills Management et une formation diplômante en massothérapie. Elle aura aussi un accès gratuit au Synergy Sports and Wellness Institute.