• Mannyok, le groupe rodriguais et sa conquête africaine
  • Laurent Combalbert : À la découverte de... ADN Kids
  • National Sports Award 2019 : des étoiles brillantes
  • Bruno Mikale, un coach aux fourneaux
  • Le meurtrier de son fils libéré un jour après sa condamnation | Sunita Darga : «Nous demandons au DPP de faire appel»
  • Love Aaj Kal 2 : Sur les pas du père
  • Amar Moonesamy, 17 ans, meurt d’une «overdose» de drogue synthétique | Veena, sa mère : «Nous voulons des réponses pour faire notre deuil»
  • Coronavirus : Le message d’espoir du Dr Sumayyah Hosany en Chine
  • Chelsea vs Man Utd : Lampard vs Solksjaer, opposition de styles
  • Terry, 13 ans, atteint d’une maladie cardiaque | Annabelle, sa maman : «Aidez notre fils à avoir un nouveau cœur»

Sir Victor Glover et Bobby Madhub : adieux émouvants à deux ténors du judiciaire

Cette semaine a été éprouvante pour le corps judiciaire qui a perdu deux des siens. Sir Victor Glover a tiré sa révérence le 2 février, à l’âge de 87 ans, alors que le juge Bobby Madhub, 54 ans, a été terrassé par une crise cardiaque, le mardi 4 février, alors qu’il était à son bureau. Depuis, plusieurs personnalités sont venues de l’avant pour rendre hommage à ces deux figures incontournables du judiciaire à Maurice.

 

Beaucoup estiment avoir eu de la chance de croiser la route de sir Victor Glover. Ancien élève du St-Esprit, il a été lauréat de la bourse d’Angleterre, en 1952, ce qui lui a permis d’étudier la jurisprudence au Jesus College d’Oxford, avant d’être admis au barreau en Angleterre. De retour à Maurice, il a exercé au barreau avant d’intégrer le bureau de l’Attorney General et d’entamer un riche parcours dans le milieu. Il a été notamment Parliamentary Counsel en 1962, puis a été nommé juge à la Cour suprême, à l’âge de 44 ans seulement. Il a ensuite occupé plusieurs postes dont celui de Senior Puisne Judge et de chef juge. En 1988, il a été élevé au rang de Queen’s Counsel par la reine Elizabeth II.

 

Le juge Oomeshwarnath Beny Madhub, plus connu comme Bobby Madhub, a aussi marqué les esprits. Le mardi 4 février, il a été subitement pris d’un malaise. Lorsque les secours sont arrivés, il était déjà trop tard. Quelques heures plus tard, un des pompiers lui ayant porté secours a été lui aussi pris d’un malaise et a rendu l’âme. Le samedi 8 février, soit quelques jours après sa disparition, c’est sa mère qui s’est éteinte.

 

Le juge Bobby Madhub a débuté sa carrière en 1992 en tant que Temporary State Counsel. Il a ensuite été confirmé au poste de State Counsel, avant de devenir magistrat suppléant à la cour correctionnelle. Il a ensuite gravi les échelons en occupant plusieurs postes dont ceux de Senior District Magistrate, Senior State Counsel, Principal State Counsel, Assistant Parliamentary Counsel, Assistant Solicitor General et Deputy Solicitor General, avant d’être nommé juge de la Cour suprême en 2014.