• Opposition : Un nouveau rôle pour de nouveaux défis
  • Ekaterina Shchukina ou quand le sport redonne un sens à la vie
  • Escrime : Satya Gunput en route pour Tokyo
  • La vie de fashionisto d'Emmanuel
  • En attendant le phénomène DJ Snake
  • Tavish Ausman plaide non coupable du meurtre de Yeshna et Reshma Rughoobin | Les proches des victimes racontent leur insurmontable souffrance
  • Elections 2019: vieux routiers, ils remettent ça !
  • Lisa Ducasse : Zazie, L’Olympia et moi
  • KyodoKyokushin Polish Cup : Du bronze pour Answaar Carmally
  • Turbanish by Kensley Suddoo : Oriental fashion touch

Jano Couacaud plonge dans le grand bleu

Une histoire de communion. Dans son dernier livre intitulé Into the blue, le photographe Jano Couacaud part à la rencontre de l’océan et nous invite à le suivre de fort belle manière. Il capture des moments, que ce soit tout près d’un corail au fond de l’eau ou encore dans l’air d’où il photographie l’immensité bleue depuis un hélicoptère. 

 

Une nouvelle incursion dans un bel univers après celui des maisons créoles, par exemple, dans un précédent ouvrage du photographe sorti en 2014. Mais avec l’océan, Jano Couacaud semble avoir une relation beaucoup plus intime. D’ailleurs, dans sa note d’intention, l’homme, qui connaît bien l’Afrique du Sud et l’Australie, dit se rappeler son enfance quand il se mettait à la recherche de coquillages. Ou son adolescence, période où il faisait de la pêche sous-marine pour se payer de la nourriture et de la bière. Puis, il y a eu la découverte de la faune sous-marine à travers le monde. Bref, un voyage intimiste et rempli de belles choses naturelles, bien retranscrit dans ce livre.

 

Donc, asseyez-vous, posez ce volumineux livre sur vos genoux (attention, il est plutôt grand) et immergez-vous dans le grand bleu, à la rencontre de sa beauté naturelle.

 

Ce beau livre illustré est en vente à Rs 900 à l’Atelier littéraire à Port-Louis.