• Amar Moonesamy, 17 ans, meurt d’une «overdose» de drogue synthétique | Veena, sa mère : «Nous voulons des réponses pour faire notre deuil»
  • Coronavirus : Le message d’espoir du Dr Sumayyah Hosany en Chine
  • Chelsea vs Man Utd : Lampard vs Solksjaer, opposition de styles
  • Terry, 13 ans, atteint d’une maladie cardiaque | Annabelle, sa maman : «Aidez notre fils à avoir un nouveau cœur»
  • Maha Shivaratree : sur les traces du dieu Shiva
  • Nouvelle saison chez les Rouges !
  • Raj Callychurn : SAJ Story
  • Pistes cyclables à Maurice : Le salut des vélos
  • Michael Chelvan : la passion gravée dans le bois et… d’autres matières
  • Agressée par son aîné, Unrowtee Callikan succombe à ses blessures | Toolsee, le frère de la victime : «Elle vivait un enfer avec son fils toxicomane»

Le bestiaire mauricien en céramique

Les deux cousins des deux marques proposent des pièces uniques inspirées de l’île Maurice.

Une histoire de famille qui accouche de jolies créations exposées à travers le monde. Y compris à l’île Maurice ! Ardmore Ceramic Art et Patrick Mavros Atelier, deux compagnies liées par la famille et l’artisanat de luxe, la céramique et l’argent respectivement, ont proposé l’expo-vente The Magnificent Dodo & Magical Creatures from the Indian Ocean.

 

L’exposition s’est tenue du 21 au 23 novembre, à l’atelier Patrick Mavros à l’Aventure du Sucre à Beau-Plan. Une question de temps et de logique, puisque ces deux firmes ont couvert toute l’Afrique, avec des expos partout dans le monde, exposant un savoir-faire qui n’est plus à démontrer. Jonathan Berning, le fils de la fondatrice d’Ardmore Ceramic Art, Fée Halsted, nous explique : «Le récent voyage de ma mère à Maurice a été comme un déclic, lorsqu’elle a vu la faune et la flore de l’île. Dès son retour en Afrique du Sud, elle a mobilisé nos 70 artistes pour l’exposition que vous voyez ici.»  En tout cas, pas de soucis si vous avez raté l’exposition, car plusieurs des œuvres sont toujours présentes et en vente. Destination céramique donc…