• Opposition : Un nouveau rôle pour de nouveaux défis
  • Ekaterina Shchukina ou quand le sport redonne un sens à la vie
  • Escrime : Satya Gunput en route pour Tokyo
  • La vie de fashionisto d'Emmanuel
  • En attendant le phénomène DJ Snake
  • Tavish Ausman plaide non coupable du meurtre de Yeshna et Reshma Rughoobin | Les proches des victimes racontent leur insurmontable souffrance
  • Elections 2019: vieux routiers, ils remettent ça !
  • Lisa Ducasse : Zazie, L’Olympia et moi
  • KyodoKyokushin Polish Cup : Du bronze pour Answaar Carmally
  • Turbanish by Kensley Suddoo : Oriental fashion touch

Manou à l’école des goélands : Zwazo stories

La fraternité inter-espèces pourra-t-elle avoir lieu avec notre jeune petit oiseau ?

Manou est orphelin, ce qui n’empêche pas ce petit oiseau d’être toujours souriant. Le souci, c’est qu’il est un martinet élevé par des goélands. Et il en a assez des conflits d’usage entre les deux espèces d’oiseaux. Du coup, il va entreprendre un difficile périple pour les unir. Ce n’est pas gagné mais c’est mal connaître le petit Manou !

 

Pour cette production allemande qui vise surtout la jeunesse, la morale est sauve. Avec ce qu’il faut de bons sentiments et de jolis discours sur le vivre ensemble, la famille et l’interculturel. Voici un film d’animation idéal pour la famille, au visuel des plus attachants, avec plein d’oiseaux mignons.

 

Bref, c’est du mimi ce Manou !