• Jeux Olympiques 2024 : préparer les potentiels médaillés dès maintenant
  • Dr Boyzini : retour vers le passé avec «Sold Out» et son tube «Salmi»
  • Hanshini Appanah, coup d’Foodwini
  • Agressé au cutter à l’école : Un ado de 14 ans se retrouve avec 20 points de suture
  • La visite papale à Maurice dans la presse internationale | Quand le monde médiatique parle du modèle de «fraternité» de notre île
  • Des jeunes lui offrent un T-shirt aux couleurs de San Lorenzo : Zoom sur l’équipe de foot préférée du souverain pontife
  • Le pape a dit…
  • Inspecteur Ricardo Hurrhungee : «C’est un honneur d’avoir veillé à la sécurité du pape»
  • Doris David : Ma belle histoire d’amour racontée au saint-père
  • Le temps d’une petite rencontre entre chefs d’États

Manou à l’école des goélands : Zwazo stories

La fraternité inter-espèces pourra-t-elle avoir lieu avec notre jeune petit oiseau ?

Manou est orphelin, ce qui n’empêche pas ce petit oiseau d’être toujours souriant. Le souci, c’est qu’il est un martinet élevé par des goélands. Et il en a assez des conflits d’usage entre les deux espèces d’oiseaux. Du coup, il va entreprendre un difficile périple pour les unir. Ce n’est pas gagné mais c’est mal connaître le petit Manou !

 

Pour cette production allemande qui vise surtout la jeunesse, la morale est sauve. Avec ce qu’il faut de bons sentiments et de jolis discours sur le vivre ensemble, la famille et l’interculturel. Voici un film d’animation idéal pour la famille, au visuel des plus attachants, avec plein d’oiseaux mignons.

 

Bref, c’est du mimi ce Manou !