• Agressé au cutter à l’école : Un ado de 14 ans se retrouve avec 20 points de suture
  • La visite papale à Maurice dans la presse internationale | Quand le monde médiatique parle du modèle de «fraternité» de notre île
  • Des jeunes lui offrent un T-shirt aux couleurs de San Lorenzo : Zoom sur l’équipe de foot préférée du souverain pontife
  • Le pape a dit…
  • Inspecteur Ricardo Hurrhungee : «C’est un honneur d’avoir veillé à la sécurité du pape»
  • Doris David : Ma belle histoire d’amour racontée au saint-père
  • Le temps d’une petite rencontre entre chefs d’États
  • Ce bouquet de la Jummah Mosque qui a marqué le saint-père
  • Pour que notre diversité culturelle ne meure jamais
  • Le pape François, fan du flan au coco

Regard sur un demi-siècle d'Histoire

Il était une fois... la petite Amina. Cette Mauricienne va nous prendre par la main et nous faire voyager à travers nos 50 ans d’histoire. C’est ce que propose, en gros, le livre Maurice, 50 ans et un jour, concocté par le directeur des publications de La Sentinelle Ltée, Nad Sivaramen, et le caricaturiste de l’express, POV, en collaboration avec les illustrateurs Laval NG et ROG.

 

 

La mort de Vanessa Lagesse, les tractations politiques au fil de ce demi-siècle, les émeutes de 1999, tout y passe. Mais l’équipe précise : «Ce n’est pas un ouvrage historique. Encore moins un essai politique ou satirique (…)» En fait, c’est «une sélection subjective de faits liés à la laborieuse construction de la nation mauricienne». Et à Nad Sivaramen, dans l’introduction, de faire un constat sans complaisance de cette nation : «Notre passé colonial nous refuse de rentrer dans l’ère moderne, où le mérite de l’individu est prioritaire. C’est pour cela que ce n’est pas demain la veille que nous aurons notre Obama mauricien.»

 

 

Ce petit livre ne va pas nous offrir des cours d’Histoire ou des analyses qui donnent le mal de crâne, c’est plus un regard, illustré de fort belle manière, avec la petite touche Amina, qui rend le tout plus léger, beau à regarder, beau à parcourir. Le livre est en vente dans les librairies de l’île à Rs 250.