• Mannyok, le groupe rodriguais et sa conquête africaine
  • Laurent Combalbert : À la découverte de... ADN Kids
  • National Sports Award 2019 : des étoiles brillantes
  • Bruno Mikale, un coach aux fourneaux
  • Le meurtrier de son fils libéré un jour après sa condamnation | Sunita Darga : «Nous demandons au DPP de faire appel»
  • Love Aaj Kal 2 : Sur les pas du père
  • Amar Moonesamy, 17 ans, meurt d’une «overdose» de drogue synthétique | Veena, sa mère : «Nous voulons des réponses pour faire notre deuil»
  • Coronavirus : Le message d’espoir du Dr Sumayyah Hosany en Chine
  • Chelsea vs Man Utd : Lampard vs Solksjaer, opposition de styles
  • Terry, 13 ans, atteint d’une maladie cardiaque | Annabelle, sa maman : «Aidez notre fils à avoir un nouveau cœur»

Chefs Pung Lu Tin et Frankie Ong : Saveurs d’Asie

Les chefs Pung Lu Tin et Frankie Ong étaient à Maurice pour partager leur savoir-faire avec les Mauriciens.

Ils ont délicieusement relevé le défi. L’objectif était de partager leur savoir-faire durant deux jours aux Mauriciens, le temps du Woh Hup Culinary Show. Zoom sur deux chefs passionnés venus d’Asie pour préparer avec amour, et des épices exotiques et savoureuses, des plats aux arômes et saveurs de la cuisine asiatique.
 

Chaud devant… Attention : coup de feu ! Incursion dans le monde en ébullition de deux passionnés : les chefs Pung Lu Tin et Frankie Ong qui, le temps du Woh Hup Culinary Show, les 23 et 24 septembre, à La Table du Château, ont sorti leur tablier pour partager leur expérience et leurs connaissances avec les Mauriciens.

 

Spatule en main, nos deux férus de cuisine ont fait cuire avec dextérité, légumes et autres aliments coupés, hâchés, ciselés, émincés… Ce, pendant que les plats, ainsi que les acteurs du show, étaient commentés, salués et applaudis. Les chefs (venus de Singapour) ont ainsi proposé une cuisine créative (à base de sauces Woh Hup notamment) pour des expériences gustatives qui ont mis l’eau à la bouche de tous les participants. Ça a chauffé, ça a flambé, ça sentait bon et le bruit des différents ustensils qui s’entrechoquaient s’apparentait à une mélodie rythmée qui tenait ceux présents en haleine. Au menu : Black pepper chicken mix, Sambal seafood, Mushroom vegetable with fried bean curd, Grilled tofu, Pan-seared salmon, Spicy black bean chicken, Garlic bread, Hot & spicy meatballs casserole ou encore Clay pot seafood tofu… Chaque plat portait la signature d’un des chefs qui étaient au four et au moulin lundi et mardi derniers.

 

Un jour plus tard, le mercredi 25 septembre, c’est à l’hôtel Coral Azur, à Mont-Choisy, que nous retrouvons les deux maestros des fourneaux. Décontractés, posés face à la mer, loin de l’ambiance de la veille et de l’avant-veille, ils se disent satisfaits de la tenue des deux ateliers. «Tout s’est très bien passé», nous confie le chef Pung Lu Tin. Directeur du restaurant Tasty Court, il a plus de 39 ans d’expérience comme chef de cuisine chinoise. Sa recette pour devenir un bon chef : une pincée de créativité, tout plein de couleurs, un peu d’audace, le tout saupoudré de saveurs asiatiques. Mais il faut aussi, souligne-t-il, de l’amour, de la passion et de la rigueur. Ainsi qu’un savant dosage entre organisation, patience, écoute, gestion (d’équipe) et communication. C’est en respectant à la lettre ces impératifs que le chef mène de main de maître sa carrière qui l’amène également à côtoyer divers horizons. «D’où ma venue à Maurice», précise-t-il.

 

Le chef Pung Lu Tin tire aussi sa satisfaction de la création de nouvelles recettes qui titillent les papilles des fins gourmets tout en améliorant leur appétit et leur santé. Président de l’association Huo Yow Cook’s (Singapour) de 2002 à 2006, il est maintenant conseiller auprès de la Society of Chinese Cuisine Chefs (Singapour) et de la Ku So Food and Beverage Association (Singapour). Il est également consultant à l’institut culinaire de la Restaurant Association of Singapore. Avec de l’expérience dans divers hôtels et restaurants, le chef Pung a mené de nombreuses équipes à la victoire dans des championnats internationaux, et a reçu de nombreux prix de classe mondiale.

 

«Je suis venu en tant que représentant de la compagnie Woh Hup pour partager mon expérience. Le response était très bon de la part des professionnels évoluant dans le milieu. La cuisine chinoise a une vraie richesse en termes de saveurs et c’est vraiment un défi de savoir doser tous les ingrédients et de faire en sorte que tous les goûts soient respectés et se marient parfaitement», souligne le chef Pung Lu Tin sous le regard de son collègue qui se dit lui aussi satisfait du Live Cooking Show qu’il a livré la veille.

 

En tant que Group Executive Chef du Swatow Seafood Restaurant, Frankie Ong, de son côté, connaît bien les nuances de la cuisine de Teochew et de Canton, ainsi que des spécialités de fruits de mer. Il a également été nommé président de la Society of Chinese Cuisine Chefs (Singapour).

 

À ce jour, il a remporté la médaille Le Cordon Bleu de la World’s Leading Food and Beverage Industry Coalition et un total de cinq médailles d’or de compétitions culinaires mondiaux, dont les prestigieux Gourmet Master Chefs (Hong Kong, 2014) et World Master Chefs Championship, et la récompense d’or pour Hot Dish (Chine, 2012). Le chef Frankie utilise la sauce à l’huître Woh Hup depuis les années 1980 pour mettre en valeur les spécialités orientales, louant ses saveurs terreuses et corsées et son goût délicieux.«La cuisine est surtout une question de partage», précise-t-il en digne ambassadeur des saveurs de l’Asie. On le croit.