• Jeux Olympiques 2024 : préparer les potentiels médaillés dès maintenant
  • Dr Boyzini : retour vers le passé avec «Sold Out» et son tube «Salmi»
  • Hanshini Appanah, coup d’Foodwini
  • Agressé au cutter à l’école : Un ado de 14 ans se retrouve avec 20 points de suture
  • La visite papale à Maurice dans la presse internationale | Quand le monde médiatique parle du modèle de «fraternité» de notre île
  • Des jeunes lui offrent un T-shirt aux couleurs de San Lorenzo : Zoom sur l’équipe de foot préférée du souverain pontife
  • Le pape a dit…
  • Inspecteur Ricardo Hurrhungee : «C’est un honneur d’avoir veillé à la sécurité du pape»
  • Doris David : Ma belle histoire d’amour racontée au saint-père
  • Le temps d’une petite rencontre entre chefs d’États

Consommateurs, à vos «eco-bags» !

Et si vous preniez le train qui est en marche ! Et si vous aussi vous surfiez sur la vague… écologique ! Car il est plus qu’urgent de changer nos habitudes. Les défenseurs de la cause n’arrêtent pas de le dire : il y va de la bonne santé de notre planète. Ainsi, Super U vient de l’avant avec une nouvelle initiative et offre désormais à sa clientèle la possibilité de se servir de sacs réutilisables pour emballer en vrac leurs fruits et légumes.

 

D’une dimension de 37 cm x 26 cm et fait en toile de coton, l’eco-bag est en vente à Rs 50 aux rayons fruits et légumes de toutes les succursales de l’enseigne. Il est fabriqué par Adelaïde Pillet, une entrepreneuse mauricienne, à la tête de l’entreprise Bobine et Canette. Chaque client pourra ainsi faire emballer un maximum de trois différents produits, après la pesée, dans un seul et même sac.

 

«L’idée est de conscientiser les clients au sujet de l’empreinte environnementale. Nous en sommes tous responsables, explique Pascal Tsin, Chief Executive Officer de Super U. De ce fait, nous leur offrons le choix de faire un geste en ce sens. Ils peuvent désormais acheter ces sacs et les réutiliser autant de fois qu’ils le souhaitent. Ils peuvent tout aussi bien emmener leurs propres sacs, du moment qu’ils sont transparents.» L’initiative a été mise en place en collaboration avec Zero Waste Mauritius, un collectif citoyen qui milite pour la réduction des déchets.

 

«La seule façon d’avancer vers un avenir durable est de travailler ensemble, soutient Victoria Desveaux de Zero Waste Mauritius. Nous remercions Super U d’être à l’écoute de ses clients et d’aller de l’avant avec des actions concrètes pour un environnement durable. Ces actions facilitent une démarche de réduction de nos déchets et encourageront les consommateurs à acheter de manière plus responsable. Nous avons tous un rôle à jouer pour nous assurer un environnement sain et les mesures prises inspireront, je l’espère, plus de dialogue, de collaboration et d’innovation pour la préservation de notre environnement.»

 

Elle invite bien évidemment tous les Mauriciens à embarquer à bord du train qui est en marche pour un environnement durable !