• Législatives 2019 : Candidats de nouveaux petits partis, ils font leur baptême du feu
  • Yousouf Elahee : et s’il était…
  • Haltérophilie : Maurice organisera les Championnats d’Afrique de 2020
  • A_Rad Creations ou la mode autrement
  • Anou Protez Nou Bann Zil… du Nord
  • Louis Joseph Emilie identifié quatre jours après son accident : les interrogations persistantes de sa famille
  • Kick-Boxing - Championnats du monde seniors low kick : À la recherche d’une couronne mondiale
  • Keycie, 4 ans, agressée à la hache et au couteau par son oncle | La mère de la fillette entre choc, angoisse et incompréhension
  • Le père Moctee condamné à trois ans de prison pour abus sexuel sur mineur | Les parents de la victime : «Difficile de pardonner et d’oublier»
  • Miss Mauritius 2019 : Quand Angélique Sanson se dévoile

L’Assomption : Moi, religieuse et la Vierge Marie

Sœur Maureen et sœur Célestine passeront la journée de jeudi dans la prière.

Le jeudi 15 août, la communauté chrétienne, à travers le monde, rendra hommage à la mère de Jésus-Christ. Si pour beaucoup de Mauriciens, cette célébration se passe en famille autour d’un déjeuner et du traditionnel gato Marie, pour d’autres, comme pour les religieuses, cette fête est célébréé dans la prière et en communion avec les autres religieux.

Jour de fête, de prière et de moments en famille… Le jeudi 15 août, plus que les autres jours, ils seront nombreux à avoir une pensée spéciale pour la Vierge Marie. Ce jour-là, l’Assomption – «une des grandes fêtes de la vie chrétienne» quand «Marie, après sa mort, a été enlevée de la vie terrestre pour entrer dans la vie en Dieu» – sera célébrée par la communauté chrétienne à travers le monde.

 

Pour beaucoup de Mauriciens, la journée va commencer par la messe, avant qu’ils ne se retrouvent autour d’un déjeuner ou d’un dîner en famille et du traditionnel gato Marie. Certains iront aussi à la plage. Mais pour d’autres, cette célébration sera riche en ferveur. À l’instar des religieuses pour qui la Vierge Marie a une place importante dans leur vie. 

 

Un soutien, un réconfort, une force. C’est dans la prière, avec d’autres frères et sœurs de la Communauté du Chemin Neuf, que sœur Maureen, une Mauricienne installée en France, passera cette journée très spéciale. «Je serai à l’abbaye Notre-Dame des Dombes avec d’autres frères et sœurs pour prier ensemble et pour préparer les engagements à vie de 14 de nos frères et sœurs, qui auront lieu le 23 août.»

 

À la question de savoir ce que représente Marie pour elle, la jeune sœur confie : «Je dirais d’abord qu’elle est ma mère et notre mère à chacun. En étant mère de tous les hommes, elle a un beau charisme d’unité. Je prie souvent Marie quand je suis confrontée à des situations de conflit ou d’incompréhension. Elle se fait présente discrètement et sait défaire les nœuds avec sa douceur et sa délicatesse de mère.»

 

Aussi, ajoute-t-elle, Marie est un réel soutien dans sa vie religieuse. «Quand Dieu nous demande quelque chose, nous avons souvent tendance à répondre : “oui mais...”. Nous lui imposons nos conditions ! Alors que Marie, à tous les appels du Seigneur, répond : “Mais oui !” Un oui sans limite, sans condition, sans réserve, signe d’un amour sans mesure. Par son Fiat, Marie m’apprend à répondre “oui” chaque jour à la volonté du Seigneur pour moi. “Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole.” (Luc 1,38)»

 

C’est la même dévotion que voue sœur Célestine, de la Communauté de la Sainte-Croix, à la Vierge Marie : «L’Assomption, c’est la fête de Marie qui est montée au ciel et, bien évidemment, cette célébration a une signification particulière pour moi qui suis religieuse. Elle est un exemple qui m’inspire et me guide.» Si elle va commencer sa journée en allant à la messe, sœur Célestine profitera aussi de ce «jour de fête» pour partager un bon déjeuner avec les sœurs de sa communauté. Au menu : «De la salade, des légumes, un kari poul», entre autres, mais aussi de la prière…

 

Autant d’ingrédients pour rendre spéciale cette journée dédiée à Marie…