• Nicolas Fanny : D’un défi à l’autre
  • 12th World Open Kyokushinkai Championships : Zakariyya Ozeer impressionné par le niveau de la compétition
  • Jessica Ah-Kee, la vie en papier peint et bien plus
  • AILES : dix ans de combat célébrés
  • Compensation, pensions et salaire minimum : Les syndicats satisfaits mais…
  • Dix ans d’Autisme Maurice : Des mères, un combat, une mission
  • 12es jeux de la CJSOI : Première prise de contact fédérations-ministère
  • À la mode d’Anna Tereshkova Lagaillard 
  • Polémique autour de «Anou Bouzé» | Kendy Mangra : «L’émission passe jeudi et Joanna Bérenger y sera»
  • Radhakrishna Sadien : «La compensation salariale de Rs 300 est insuffisante quand on la compare à l’érosion du pouvoir d’achat»

La belle lancée de Bigg Frankii

L’incontournable chanteur finit l’année en beauté, avec notamment un single qui vante les mérites du préservatif et un nouvel album qui se veut plus personnel.
 

Vous l’avez peut-être vu ces derniers jours, assis sur son petit siège à la plage, dans le clip de son nouveau single qui parle de… préservatif. Lui, c’est notre Bigg Frankii national qui est bien parti pour casser la baraque en cette fin d’année. Tout d’abord, il y a Pour que l’amour durex, une chanson au clip très hot et estival qui n’oublie pas le message essentiel : protégez-vous lors des rapports sexuels. Une initiative de la branche mauricienne de la marque distribuée ici par Unicorn MSJ Ltd. La chanson a été concoctée par la boîte P&P Link, avec Big Frankii comme interprète et la collaboration de DJ Jordan pour la musique.

 

«J’ai tout de suite adhéré au concept lorsque Unicorn m’a contacté. Je suis moi-même jeune et je pense que je peux conscientiser vu que beaucoup de jeunes comme moi m’apprécient. Donc, c’est un bon moyen pour que le message passe bien», nous dit Bigg Frankii, de son vrai nom Junior Louis Franco Georgin.

 

Et il n’y a pas que le single de Durex pour Bigg Frankii en cette fin 2019. Le jeune homme de 21 ans a lancé son troisième album, baptisé Zenfan Lakaz Tol, le mardi 26 novembre, chez Niam Niam Porky à Roche-Bois. Un album plus personnel. «C’est un disque très différent des deux autres. On a, par exemple, le fait que je chante avec un orchestre. Cet album parle aussi beaucoup de mon vécu, de mes débuts à maintenant. Il intègre même des chansons que j’avais composées et écrites quand je jouais de la guitare et postais les vidéos sur YouTube», souligne l’artiste. Sur Zenfan Lakaz Tol, Bigg Frankii parle beaucoup de sa mère, de l’amour, tout en mettant de l’ambiance, avec le soutien de plusieurs autres, notamment le groupe Ravanna Roots et Alain Ramanisum, qui semblent avoir beaucoup aidé l’artiste sur ce coup.

 

Pour ce nouveau disque, Bigg Frankii a voulu se la jouer on the safe side : pas de distribution classique chez les disquaires mais plus des réservations pour cet album que l’équipe de l’artiste, voire l’artiste lui-même, viendra vous livrer. Pour avoir votre Zenfan Lakaz Tol, appelez sur le 5494 3807. Sinon, guettez la page Facebook de Bigg Frankii qui va perform aux quatre coins de l’île avec son équipe. Et si vous voulez voir un peu la couleur de Zenfan Lakaz Tol avant de l’acheter, le clip Mama est déjà en ligne !