• Amar Moonesamy, 17 ans, meurt d’une «overdose» de drogue synthétique | Veena, sa mère : «Nous voulons des réponses pour faire notre deuil»
  • Coronavirus : Le message d’espoir du Dr Sumayyah Hosany en Chine
  • Chelsea vs Man Utd : Lampard vs Solksjaer, opposition de styles
  • Terry, 13 ans, atteint d’une maladie cardiaque | Annabelle, sa maman : «Aidez notre fils à avoir un nouveau cœur»
  • Maha Shivaratree : sur les traces du dieu Shiva
  • Nouvelle saison chez les Rouges !
  • Raj Callychurn : SAJ Story
  • Pistes cyclables à Maurice : Le salut des vélos
  • Michael Chelvan : la passion gravée dans le bois et… d’autres matières
  • Agressée par son aîné, Unrowtee Callikan succombe à ses blessures | Toolsee, le frère de la victime : «Elle vivait un enfer avec son fils toxicomane»

Maya Roméo : l’amour est dans la pâtisserie

L’équipe de L’Atelier de Maya est aux petits soins avec ses visiteurs.

Son plaisir à elle, c’est de partager son savoir. C’est dans cette optique que Maya Roméo a récemment ouvert  L’Atelier de Maya, une boutique spécialisée en pâtisserie qui vaut le détour.

Avec son enthousiasme et sa bonne humeur, Maya Roméo a le don de vous mettre à l’aise. Il vous suffit de pousser les portes de sa boutique pour vous y sentir bien.  L’Atelier de Maya est situé à Phoenix. Toute une variété d’ustensiles et d’ingrédients pour pâtisserie y est proposée, telle une caverne d’Ali baba pour amateurs et professionnels.

 

Dans les rayons, on y découvre toute une multitude de produits. Des moules de toutes les formes, couleurs et matières, des pinceaux, des spatules, des couteaux à palette, des tables tournantes, des douilles, des caissettes en papier pour cupcake et des billes comestibles, entre autres. Maya Roméo propose aussi des aliments comme de la pâte à sucre et la poudre alimentaire. Entre autre colorants alimentaires, L’Atelier de Maya est le distributeur officiel de Rainbow Dust ProGel, des colorants comestibles en gel qui viennent directement de la Grande-Bretagne. Et il y a même un petit coin vaissellerie qui fera chavirer le cœur de certains.

 

«Cela fait plus d’un an qu’on y pense et six mois qu’on travaille là-dessus. Cette boutique reflète tout ce que j’aime en tant que pâtissière, et tout ce qu’il faut trouver dans un magasin pour réaliser de bons et beaux gâteaux.» Maya Roméo, 46 ans, a derrière elle un riche parcours bien qu’elle n’y était pas prédestinée. Après avoir quitté Maurice pour la France à l’âge de 9 ans, elle débutera  sa vie professionnelle en prenant de l’emploi chez Mc Do,  avant de rejoindre le monde de la télécommunication, où elle fera carrière pendant 20 ans. À la maison, elle se consacre à sa plus grande passion : préparer de bons petits gâteaux. Autodidacte, elle dévore les bouquins et les tutoriels sur Internet et enchaîne les formations.

 

Il y a six ans, lorsqu’avec son époux Thierry, ils décident de revenir s’installer à Maurice, Maya sait tout de suite quelle direction elle veut donner à sa vie professionnelle. «J’ai commencé à faire des gâteaux sur commande tout en donnant quelques cours. Nous avons même ouvert une boutique au Caudan, mais je me suis rendue compte que ce n’était pas tout à fait ce que je voulais. J’ai voulu revenir à l’essentiel : la formation. Dans mon ancien métier, je formais beaucoup et ça me faisait vibrer. J’aime ça et je n’ai aucun problème à réexpliquer les choses 20 fois.»

 

Elle ouvre alors un atelier chez elle où elle accueille chaque semaine des amateurs venus apprendre à confectionner des cakes, des macarons, des cupcakes, des cheesecakes. Ils apprennent des techniques comme le cake design ou encore comment travailler une pâte à sucre. C’est d’ailleurs, confie Maya, ses élèves qui lui ont donné l’idée de cette boutique. «On me demandait souvent où j’achetais les ingrédients ou mon matériel. On m’a proposé de mettre un petit stand dans mon atelier pour vendre les produits. C’est là qu’avec Thierry, on s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire.»

 

Cet endroit, ils l’ont imaginé comme un lieu accueillant et agréable. Un petit coin café a été aménagé où les clients sont invités à se poser, à prendre un café et à bouquiner. La maîtresse de maison, elle, est comme un poisson dans l’eau. Elle vagabonde librement dans le magasin, fait la conversation, donne des conseils sans la moindre hésitation. Elle pense d’ailleurs bientôt organiser des séances de démonstration et de dégustation pour son plus grand bonheur et celui des autres.