• Législatives 2019 : Candidats de nouveaux petits partis, ils font leur baptême du feu
  • Yousouf Elahee : et s’il était…
  • Haltérophilie : Maurice organisera les Championnats d’Afrique de 2020
  • A_Rad Creations ou la mode autrement
  • Anou Protez Nou Bann Zil… du Nord
  • Louis Joseph Emilie identifié quatre jours après son accident : les interrogations persistantes de sa famille
  • Kick-Boxing - Championnats du monde seniors low kick : À la recherche d’une couronne mondiale
  • Keycie, 4 ans, agressée à la hache et au couteau par son oncle | La mère de la fillette entre choc, angoisse et incompréhension
  • Le père Moctee condamné à trois ans de prison pour abus sexuel sur mineur | Les parents de la victime : «Difficile de pardonner et d’oublier»
  • Miss Mauritius 2019 : Quand Angélique Sanson se dévoile

Johanne Rannoojee : «Il existe chez les jeunes une impression que la scène politique leur est inaccessible»

«Nous avons senti qu’il fallait une plateforme éducative faite par des jeunes pour les jeunes à Maurice», nous explique Johanne Rannoojee de la plateforme La politique expliquée aux jeunes. Elle nous parle de cette initiative.

Comment êtes-vous arrivée à la conclusion que les jeunes ne comprennent pas la politique et qu’il faut la leur expliquer ?

 

Ce constat part d’une prise de conscience personnelle. Nous n’avons pas nous-mêmes eu la chance de recevoir une éducation politique concrète, simple et ludique tout au long de notre parcours académique. Les sciences politiques ne font pas partie du cursus scolaire à Maurice et cette filière n’est qu’optionnelle à l’université. Et à travers nos échanges avec d’autres jeunes, nous nous sommes rendu compte qu’il y avait un manque mais aussi un engouement pour ce sujet, auquel nous avons voulu répondre. Chose confirmée par notre sondage qui rapporte que dans plus de 90 % des cas, les jeunes n’y connaissent pas grand-chose à l’engagement politique dû au manque d’initiatives éducatives.

 

Pourquoi la création de La plateforme politique expliquée aux jeunes (LPEAJ) ?

 

Nous avons senti qu’il fallait une plateforme éducative faite par des jeunes pour les jeunes à Maurice. Arrivés à la majorité, beaucoup de jeunes n’ont pas tous les outils nécessaires en main pour voter de manière utile et réfléchie. Nous espérons donc accompagner d’autres jeunes comme nous dans leur apprentissage politique et également leur permettre de découvrir l’engagement citoyen. C’est en partant de ce constat que La politique expliquée aux jeunes est née.

 

Pensez-vous que les partis politiques actuels n’accordent pas suffisamment de place aux jeunes ?

 

Ils accordent certainement de l’importance aux jeunes qui s’engagent auprès d’eux mais une éducation politique globale et indépendante n’existe pas encore.

 

Qu’est-ce qui freine, selon vous, les jeunes à s’engager en politique ?

 

Notre sondage rapporte que 95 % des jeunes ne sont  pas engagés politiquement mais que 47 % désireraient s’engager dans le futur mais la majeure partie ne sait pas comment. Il existe chez les jeunes une impression qu’on ne les écoute pas et que la scène politique leur est inaccessible. Fait-on suffisamment aujourd’hui pour inviter les jeunes à participer à la vie politique de leur pays ? Ou promouvoir l’esprit citoyen auprès des jeunes afin qu’ils deviennent acteurs du changement et ne se sentent plus marginalisés ? D’autre part, en tant que jeunes, nous avons aussi le devoir de nous remettre en question et de ne pas nous laisser abattre par ce ressenti. Nous bénéficions d’un accès incroyable à l’information et de compétences en technologie qui nous aideraient à nous engager à notre échelle. Il est donc important que nous apprenions à sortir de notre zone de confort et à développer le sens de l’initiative.

 

Quelle réponse avez-vous reçu depuis le lancement de la plateforme, le 20 août ?

 

Que des mots d’encouragement de centaines de jeunes mauriciens mais pas que ! Il semblerait que beaucoup comme nous avaient soif de renouveau.

 

Quels changements espérez-vous apporter ?

 

À travers LPEAJ, nous espérons que les jeunes se tournent vers des débats plus sains et constructifs ; qu’ils fassent le choix de votes raisonnés et d’opinions politiques réfléchies. Un peu partout dans le monde, le taux d’abstention aux élections est au plus bas parmi les jeunes. LPEAJ aura remporté son pari si à Maurice la participation des jeunes au procédé électoral s’accroît. Par ailleurs, beaucoup de jeunes sont dégoûtés par les réalités de la politique active. Il faudrait expliquer que la politique, ce n’est pas que ce qu’on voit à la télé ou ce qu’on entend à la radio. Le processus démocratique en soi est intéressant si on lui porte un regard différent. Nous voulons aussi faire valoir le fait que ce n’est pas obligatoire de passer par la case «candidat» pour agir.

 

Comment opère LPEAJ ?

 

Nous sommes une petite équipe de jeunes qui s’intéressent au devenir de notre île. À travers notre plateforme Facebook, nous souhaitons proposer, dans les semaines qui viennent, une série de vidéos, d’infographies et de publications expliquant simplement les éléments qui constituent notre système politique. Nous envisageons dans le futur de lancer un site Web mais aussi des rencontres-débats pour échanger avec la jeunesse mauricienne.

 

Que pense la plateforme de la réalité politique à Maurice ?

 

Que penser de la réalité politique hormis qu’elle est difficilement compréhensible à la lumière des termes et des débats qui ne sont pas clairs pour la plupart des jeunes ? Éduquons notre jeunesse et ensuite les avis suivront.

 

Avez-vous comme projet de créer un parti avec des jeunes ?

 

Non, ce n’est pas notre objectif, le but principal de LPEAJ étant d’instruire et d’interagir avec d’autres jeunes.

 

La plateforme a-t-elle été approchée par des partis politiques ?

 

Oui. Par souci de transparence, d’indépendance et de neutralité envers notre communauté Facebook, nous tenons à nous dissocier totalement des différents partis politiques à Maurice.

 

Est-ce que cela vous tente de faire de la politique ?

 

Non. D’ailleurs, notre charte stipule clairement que toute personne souhaitant s’engager en politique activement a le devoir de se retirer du projet afin de maintenir la neutralité de la plateforme. Nous pensons que notre engagement politique, nous le vivons déjà aujourd’hui à travers notre initiative.

 

 

Bio express

A 24 ans, Johanne Rannoojee est cofondatrice, brand face et aide au niveau de la création de contenu/ des travaux de recherches au sein de La politique expliquée aux jeunes.

 


 

En quelques mots

 

«Nous sommes une équipe de jeunes âgés entre 23 et 32 ans. Nous travaillons dans plusieurs secteurs d’activités et sommes très actifs au niveau du digital. Avec des expertises diverses et variées comme les sciences politiques, la stratégie, la communication, le montage vidéo et le graphisme», explique Johanne Rannoojee. À découvrir la plateforme (le logo ci-contre) sur le lien suivant : https://www.facebook.com/LPEAJ/?modal=admin_todo_tour