• Jeux Olympiques 2024 : préparer les potentiels médaillés dès maintenant
  • Dr Boyzini : retour vers le passé avec «Sold Out» et son tube «Salmi»
  • Hanshini Appanah, coup d’Foodwini
  • Agressé au cutter à l’école : Un ado de 14 ans se retrouve avec 20 points de suture
  • La visite papale à Maurice dans la presse internationale | Quand le monde médiatique parle du modèle de «fraternité» de notre île
  • Des jeunes lui offrent un T-shirt aux couleurs de San Lorenzo : Zoom sur l’équipe de foot préférée du souverain pontife
  • Le pape a dit…
  • Inspecteur Ricardo Hurrhungee : «C’est un honneur d’avoir veillé à la sécurité du pape»
  • Doris David : Ma belle histoire d’amour racontée au saint-père
  • Le temps d’une petite rencontre entre chefs d’États

Émeutes de 1999 : un fonds d’aide pour que les victimes ne tombent pas dans l’oubli

Comparée à celle de Kaya, la tombe actuelle de Berger Agathe est beaucoup plus modeste.

Leurs familles n’ont jamais été indemnisées. Alors que le chanteur Berger Agathe, Michel Laurent et Leemal Ghoostia ont été tués par balle lors des émeutes de 1999, suivant la mort de Kaya. C'est la raison pour laquelle plusieurs personnes se mobilisent pour que ces victimes ne tombent pas dans l’oubli. Percy Yip Tong nous explique la mise en place des différents projets pensés, notamment la construction d’une tombe pour Berger Agathe et la création d'un fonds d'aide pour les familles des victimes.

 

«Tout a commencé avec Jean-Michel Samuel, un Mauricien vivant à Toulouse et qui a posté la photo des tombes de Kaya et Berger Agathe. La différence était flagrante et Jean-Michel m'a mis en contact avec la famille de Berger pour voir ce qu'on pouvait faire. Au début, il y a eu l'idée de récolter des fonds pour un concert en vue de lui construire un tombeau. Puis, on a constaté que ça aurait pris trop de temps.»

 

Par la suite, la compagnie Hervé Delaître a proposé de construire un tombeau… gratuitement ! «Une vraie chance. Et vu que plusieurs personnes ont voulu contribuer pour le tombeau, il nous est venu l'idée de canaliser l'argent et de créer un fonds pour venir en aide aux familles de Berger Agathe mais aussi à celles de Michel  Laurent et de Leemal Ghoostia, qui vivent dans des conditions difficiles», explique Percy Yip Tong.

 

Un fonds qui devrait se remplir car Percy Yip Tong ne délaisse pas l'idée d’un concert : «Ce sera un concert hommage aux artistes qui nous ont tristement quittés, comme Kaya, Berger Agathe, Ras Ti Lang et Gérard Bacorilal. En même temps, cela fera 30 ans depuis la sortie du tout premier album de Kaya, Seggae Nu Lamizik. L'argent récolté ira donc dans ce fonds que nous essayons de mettre en place.»